Les grandes histoires ne finissent jamais.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voici l'Automne qui s'avance et piège Sakushi dans son manteau orangé ! Préparez vous aux vents glacés, profitez des derniers rayons de soleil, et prenez garde au jour des Esprits !
L'heure tourne, Armadon place ses cartes, la roue du Temps se met en route ; ces terres font un bond dans leur destin, et E'drid est toujours là pour les regarder.
E'drid se demande qui de l'oeuf ou du dragon est apparu le premier. E'drid ne le sait pas.
Quand ils s'approchent de Sancyria, les êtres "maléfiques" ou appartenant à des races considérées comme tel sont pris d'étourdissement, de vertiges et d'un effroyable besoin de fuite à l'instant même où ils entrent dans le halo de lumière.
Quand La Puissance se Déchaîne ! Aujourd'hui, nous discuterons avec un petit tas de cendres à propos des risques encourus lorsqu'on attaque un Mage avec un gourdin.
Si vous voulez un bon repas, cherchez un aubergiste. Trempez-le tout de même toute une nuit dans le lait avant, cela évacuera la crasse.
E'drid sait qu'il existe beaucoup de divinités. Des grandes, des petites, des écailleuses. E'drid se demande pourquoi on en parle pas plus.
Moi j'ai un rêve.
Il a un rêve.

Partagez | 
 

 Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Apprentie de Laafeld

Messages : 16
Date d'inscription : 18/09/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]   Lun 2 Juil - 3:30

Game
Master

Lucy
Amduscias

「 Les Premières Lueurs de l'Aube 」
Lucy était arrivée depuis deux jours à l'Académie. On lui avait donné une chambre, elle avait pu se reposer et elle avait même eu le droit à une visite guidée et privée de l'école mais... Elle n'avait pas réussi à calmer son stress ou son inquiétude... Pas vraiment en tout cas. Être dans un nouvel environnement ne lui réussissait pas vraiment. Surtout un environnement pareil. Il y avait beaucoup trop de gens avec un cœur qui battait dans cette académie, ça la rendait nerveuse. Au final, elle avait eu un peu de mal à dormir et le réveil dès le matin lui arracha un grognement de mécontentement. Tant bien que mal la jeune vampire sortie de son lit et se dirigea instinctivement vers sa gourde pour son... heu... Petit déjeuner. Lucy se doutait que les autres élèves devaient sans doute se retrouver dans une salle pour manger ensemble mais... Et bien, disons qu'elle préférait éviter de boire devant qui que ce soit ici. Il pourrait mal le prendre... non ? De toute façon, elle était censé retrouver Dundras un peu avant ses premiers cours. Peut être pour une sorte d'introduction à la classe ? ... Il... Il allait pas dire à tout le monde que c'était une vampire hein ? ... Ça n'allait sans doute pas leur plaire aux autres élèves ce genre de chose.

Inquiète Lucy se prépara, enfilant les diverse couche de vêtement pour éviter que sa peau n'entre en contact avec les rayon du soleil. D'ailleurs, elle avait prit bien soin de garder ses volets fermés et évitait religieusement le fin rayon qui parvenait à se faufiler dans la pièce. La jeune fille se retenait presque de lui feuler dessus avec haine comme s'il était doué de conscience. Quoi qu'il en soit, une fois paré, elle dû se rendre à l'évidence : même si sa race n'était pas donné, il n'y avait pas des millier de créature qui se protégeait autant du soleil. Elle soupira tristement. Elle avait tellement envie de revoir ses parents et son pépé... C'est ce moment que choisis Nanook pour se redresser, s'étirer et lui bondir dessus pour son câlin matinal. Contrairement à Lucy, le petit daemon avait bien dormi et était parfaitement reposé. Bon... ça en faisait au moins un sur deux.

Nanook tenta tant bien que mal de transmettre son sentiment d'assurance à son âme-sœur, sans grand succès. Lucy était bien trop stressé par la situation. Et puis... Il n'y avait pas que le nouvel environnement et les gens qui s'y trouvait qui la rendant nerveuse... Même si c'était ce qui l'inquiétait le plus. Non, ce qui la rendait aussi nerveuse, c'était cette histoire de cours. Elle n'avait jamais eu à suivre de cours avant... Enfin... Son pépé lui avait bien apprit plusieurs choses mais ce n'était pas pareil. C'était son pépé, pas un professeur et puis elle était toute seule, ce ne serait pas le cas là. ... Oh non. Elle aurait pas dû repenser au fait qu'elle allait être entouré d'autre gens. Elle baissa les yeux, inquiète. Nanook poussa un léger sifflement, la forçant à le regarder. Pendant quelques secondes, il se fixèrent, les petit yeux pétillant du daemon empreint d'une détermination nouvelle, cherchant autant à la rassuré qu'à l'encouragé. Finalement, la jeune vampire hocha la tête et sourit... Bien que ce sourire n'était pas visible à cause de sa tenue. Il n'y avait pas de raison que ça se passe mal de toute façon, pas vrai ?

Ainsi donc, Lucy sortit de sa chambre aussi discrètement que possible alors que Nanook pris place sur ses épaules. L'avantage étant qu'au moins sa nature vampirique lui permettait de passer presque inaperçu tant la discrétion était un art maitrisé par son espèce. Quoi qu'il en soit, elle n'eut pas de mal à repérer Dundras et le rejoignit, toujours un peu mal à l'aise.

- B... Bonjour...

Elle leva timidement les yeux vers le magister... Avant de les baisser aussitôt. Contrairement à Nanook qui lui, l'observait sans aucun soucis. Il salua le mage d'un gazouillement, sa petite manière à lui de dire bonjour, quand ce n'était pas les câlins.


_________________
Nanook - Design basé sur le personnage de Trico de The Last Guardian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Si tu es roi, appelle moi Dieu »

Messages : 131
Date d'inscription : 22/11/2015

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]   Mer 1 Aoû - 18:50



Dundras avait fait une promesse à son ami, et depuis trois jours maintenant, voici que la magister s’efforçait de s'y tenir et de garantir à l'enfant le moins de stress possible... Tout ces efforts pour la préparer à ce jour : la rencontre avec la classe.

La magister, accompagné de la douce Mirelinda, attendait patiemment devant la porte de sa classe. Il avait pris soin de montrer le chemin à Lucy la veille mais était-elle parvenue à s'en souvenir ? Il ne doutait guère que l'académie était un véritable labyrinthe pour les nouveaux venus, et il arrivait même parfois, à leur grande honte, que les anciens s'y perdent quand ils vaquaient à leurs pensées... Hmr, elle ne devait sûrement être pas loin.

Il avait longuement réfléchit à la manière de la présenter à la classe, cherchant s'il fallait privilégier une manière ou une autre. La vieille ratte avait également bataillée pour que la petite eu droit à un traitement particulier, mais c'était là son côté maternel qui parlait et dès qu'elle s'en fut aperçu, Mirelinda avait acceptée l'idée du magister : ne rien faire de particulier. Il ne pouvait guère se permettre de favoriser ainsi un élève, vis-à-vis des siens comme vis-à-vis d'elle : si elle commençait à prendre ces habitudes, qui sait où cela allait la mener...

Dans la classe derrière lui, dissimulée derrière la lourde porte en bois, Dundras pouvait entre parfois un élève tousser au-dessus du tapis de murmures. Tous se demandaient sûrement ce qui était prévu ou aller se passer; et les rumeurs allaient bon train. Mais alors que le vieil homme, appuyé sur son baton, s'apprêtait à entrer dans la salle pour faire une remarque à la classe, la ratte qui était debout sur son épaule le retint d'une pensée : Lucy arrivait dans le couloir, se dissimulant dans les ombres, derrière ses vêtements, semblant fuir la lumière autant que les gens. Avec un chaleur sourire de vieillard, Dundras se tourna vers elle.

- Bonjour Lucy. Comment te sens-tu aujourd'hui, prête ?

Il doutait que ça soit le cas, à vrai dire; mais son sourire ne flanchait guère et il se doutait qu'elle finirait par s'habituer au lieu et à ses camarades - il ne pouvait se permettre de retarder programme et classe pour s'adapter à une unique élève. Si cela avait été des mesures obligatoires pour le salut de l'école, oui, mais Lucy parviendrait sûrement ici à s'adapter comme il le fallait.

- C'est aujourd'hui que tu vas rencontrer tes camarades de classe et qu'aura lieu ton premier cours. As-tu bien toutes tes affaires ?

Il venait de poser sa main libre sur la porte et s'apprêtait à la pousser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apprentie de Laafeld

Messages : 16
Date d'inscription : 18/09/2017

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]   Sam 11 Aoû - 23:38

Game
Master

Lucy
Amduscias

「 Les Premières Lueurs de l'Aube 」
Malgré la timidité de son élève, le professeur resta parfaitement calme. Et c'était mieux. Pour Lucy, c'était rassurant quelque part. La jeune fille ne sut cependant pas quoi répondre à la première question. Est-ce qu'elle était prête ? Hééé... Sans doute pas. Mais en même temps, si elle ne se jetais pas à l'eau, elle ne le serait jamais. Nanook tentait de lui envoyé toute les bonnes ondes que sont petits corps pouvait transmettre mais si elle lui en était reconnaissante, elle ne pouvait pas dire que c'était suffisant. Finalement, la vampire hocha la tête.

- O... oui. J'ai tout.

Dit-elle, hésitante, avant de se taire de nouveau. Nanook ondula sa longue queue et sifflota doucement, posant son bec contre la joue de son âme-sœur. Lucy déglutit. Elle ne put s'empêcher de sentir ses cheveux se dresser sur sa nuque lorsque le magister posa sa main sur la porte. Par réflexe, elle fit un pas en arrière, rentrant sa tête dans ses épaules.

- Pr... professeur... Avant d'entrer, je voudrais savoir... Ils sont comment les autres élèves ? Et est-ce qu'il savent q... que je suis un... ?

Elle ne finit pas sa phrase. Le mot "vampire" resta coincé dans sa gorge. Oh, elle n'avait pas honte de ce qu'elle était. Elle avait simplement peur de la réaction que pouvait avoir les autres créatures face à cette nouvelle. Pour certains d'entre eux, le mot vampire pouvait facilement être remplacé par "monstre assoiffé de sang" que ça ne changerait rien. La jeune fille ne se considérait pas comme tel, et rien dans ses actions passées ne laissait penser qu'elle méritait un tel titre. Pourtant, nul doute que parmi ces camarades, quelques uns lui collerait cette étiquette dessus dès la première seconde. On le lui avait apprit très tôt : les vampires faisaient peur. A raison : après tout, ils étaient dangereux pour nombres d'espèces. Et la peur qu'ils provoquaient, ajouté au comportement destructeur de certains membres de la race, engendrait bien vite la haine.

_________________
Nanook - Design basé sur le personnage de Trico de The Last Guardian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Si tu es roi, appelle moi Dieu »

Messages : 131
Date d'inscription : 22/11/2015

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]   Dim 9 Sep - 18:14




Est-ce qu'elle avait tout ? Oui. Est-ce qu'elle était prête ? La question ne se posait même pas quand on jetait un simple coup d'oeil à la jeune enfant. Hm... Le temps ferait son oeuvre, c'était le mieux qu'il pouvait espérer pour eux comme pour elle. A la question de Lucy, Dundras lui offrit le sourire rassurant d'un grand-père à son petit enfant.

- Ils sont au courant. Entrons, maintenant.

Ah ça, pour être au courant, ils l'étaient, et quiconque disait ne pas l'être n'était qu'un mauvais menteur : la rumeur s'était répondue dans l'académie comme une traînée de feu au poudre, et si beaucoup d'élèves n'avaient pas posés de problèmes, si ce n'est une curiosité un peu envahissante, il avait fallut que certains magisters interviennent vis-à-vis d'autres pour leur expliquer la démarche à suivre et surtout, que leur comportement était tout sauf exemplaire et bénéfique à l'image de l'Académie... Heureusement, ce n'était pas le cas de sa classe et le vieux magister ne pouvait qu'en soupirer de soulagement. D'un geste du bras, l'homme ouvrit la lourde porte de bois qui donnait sur la salle de classe, invitant Lucy à y entrer tout en offrant un visuel sur les élèves - les anciens comme la nouvelle.

- Tu t'installeras sur le pupitre vide, entre Jersar et Snadr.

Jersar leva doucement la main pour la saluer avec un grand sourire, le pupitre vide se trouvant derrière lui. La salle de classe était composée d'une dizaine de pupitres individuels, alignés en deux colonnes parallèles. Malgré le nombre de table d'étude, seules 5 étaient occupées. Dundras, quant à lui, venait de refermer la porte et s'était installé derrière un bureau de vieux bois couverts d'ouvrages aux couleurs ternes. Son daemon, quant à elle, était perchée sur les-dit livres et observait la classe.

- Mes chers apprentis, je vous demanderais d'accueillir parmi vous celle qui sera dès aujourd'hui votre nouvelle camarade : Lucy Amduscias. Vous êtes tous au courant de sa condition et je vous demanderais de ne rien faire qui pourrait lui porter préjudice, mais également de ne pas la considérer comme différente de vous. Après les présentations, nous reprendrons.

Les élèves, quant à eux, continuaient pour la plupart de glisser des regards curieux à la nouvelle venue, constatant qu'elle n'avait finalement pas grand chose de différent.

- Enchantée Lucy, moi c'est Siza



Sur le pupitre de gauche au premier rang, une jeune demi-elfe rousse aux yeux gris venait de se tourner pour saluer Lucy. Sur son pupitre étaient disposées à la perfection les affaires nécessaires pour le cours tandis qu'un lézard patientait, assis sur le coin de la table. La plume à la main, Siza ne semblait qu'attendre une chose : que la leçon commence.

Devant Lucy, le fameux Jersar venait de se tordre le dos pour la saluer.



- Salut Lucy, je m'appelle Jersar - hésite pas à demander si tu as besoin de quoi que ce soit !

Le dénommé Jersar était un elfe blond aux étranges yeux carmins, qui souriant avec gentillesse à Lucy parvenait ainsi à faire disparaître de son visage le moindre trait effrayant que son regard aurait pu apporter. Sur son épaule était perchée un écureuil qui jetait un regard curieux au daemon de la nouvelle venue.

- Oh et lui c'est Flamo. Bonne chance pour ta première leçon !

Le jeune elfe lui offrit un dernier sourire, puis se retourna vers Dundras.



Sur le pupitre à la gauche de Lucy se trouvait un jeune matharien quelque peu, disons, désorganisé. Il tachait de ramasser une feuille de papier tombée à ses pieds, mais le manuscrit refusait de se laisser soulever et le raton-laveur, allongé sous la chaise dans un repos qui n'était sûrement pas mérité, ne faisait rien pour aider. Une fois le petit contretemps passé et la fuyarde finalement attrapée, le jeune homme tourna la tête vers Lucy, son petit sourire un peu tordu par la timidité qui apparaissait sur son visage.

- Moi c'est Khaled.

Le-dit Khaled, une fois présenté, se remit rapidement à écrire sur ses feuilles, s'appuyant dessus pour qu'aucune ne retenta l'expérience.



- Je m'appelle Kerthis. Bienvenue parmi nous, Lucy.

Le jeune homme dont provenait la voix se tenait sur le pupitre derrière Khaled et, un sourire ourlant ses lèvres, saluait la jeune vampire de sa main gantée : en plein cours et sous un toit, l'apprenti portait malgré tout une paire de gants bleus clairs, qui rappelait la couleur de ses yeux d'un bleu profond. Des cheveux noirs encadraient son visage et, sur son épaule, dépassant des cheveux noirs comme si elle ne s'y cachait pas très bien, le museau d'une petite souris blanche dépassait. Elle semblait avoir terminée son exploration et, courant désormais le long du bras, s'enfuyait sur la table.

Il restait un dernier élève, se tenant derrière Lucy dans un silence profond.



- Snadr.

Le jeune homme n'avait qu'à peine quitté son livre du regard pour observer Lucy, laissant apercevoir des yeux de la couleur de l'argile. Ses traits carrés de son visage était accentué par l'absence d'expression qui ornait son faciès. Snadr semblait perdu dans ses pensées, gribouillant sur sa feuille sans réellement y écrire, une tortue géante se tenant à côté de sa table.
Un autre détail qui attirait l'attention chez ce garçon carré semblant fait de rochers était son frêle bras droit, blottit contre son ventre par une écharpe de cuir.

Une fois que tous furent présentés, Dundras tapa dans ses mains.

- Nous réétudierons aujourd'hui les bases de l'invocation d'un élémentaire; Lucy, je suis certain qu'un de tes camarades acceptera de te passer ses précédents cours pour que tu recopies le tout durant tes heures libres.

Puis, dans un dernier regard encourageant, le vieux magister se tourna vers le tableau derrière lui et commença la leçon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Ouvrir
MessageSujet: Re: Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Premières Lueurs de l'Aube [Pv. Game Master]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]
» Les premières lueur de l'aube, renouveau infini //feat my lovely waaaall//
» Entrainement aux premières lueurs du jour... [P.V.: Annie]
» Le bon coin
» Une bataille à l'aube...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sakushi World :: RPG : Villes et Territoires Indépendants :: Académie de Laafeld :: Académie-
Sauter vers: